2ème cérémonie de remise de chèques aux femmes entrepreneures: Discours de Monsieur le ministre

Loading

Madame le Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité,

Madame le Directeur de Cabinet de Madame la Première Dame,

Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire,

Madame la Représentante de ONU Femme,

Mesdames et Messieurs les Représentants des Maires,

Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI),

Monsieur le Président de la Chambre Nationale des Métiers de Côte d’Ivoire (CNM-CI),

Monsieur le Président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGE-CI),

Monsieur le Président de la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises de Côte d’Ivoire (FIPME),

Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux, Directeurs centraux et Chefs de service,
Mesdames les Représentantes des Mouvements et Associations de femmes,

Mesdames et Messieurs les Chefs d’entreprise,

Honorables invités,

Chers amis de la Presse,

Mesdames et Messieurs,

C’est avec un réel plaisir que je participe à cette 2ème cérémonie de remise de chèques aux femmes entrepreneures bénéficiaires des fruits de la Convention de financement pour l’entrepreneuriat féminin signée entre la Banque Atlantique de Côte d’Ivoire et mon Département ministériel.

 

A titre de rappel, indiquons que cette convention vise à financer, à hauteur de 5 milliards de FCFA renouvelables, les projets portés par des femmes entrepreneures en Côte d’Ivoire, à des conditions plus souples que celles du marché.
Il y a trois mois, en effet, ici même, nous procédions à la remise de chèques aux dix (10) premières bénéficiaires du projet.
Aujourd’hui, ce sont vingt-cinq (25) femmes entrepreneures que nous enregistrons, et qui recevront des chèques d’un montant total de 354,4 millions de FCFA.
Mesdames et Messieurs,

 

Comme vous pouvez le noter avec nous, en trois mois, le nombre de bénéficiaires a plus que doublé, de même que le volume de crédit accordé qui passe de 261,1 millions de FCFA à 354,4 millions de FCFA. Ces prêts dont les montants oscillent entre 4 millions de FCFA et 50 millions de FCFA, permettront de financer des activités artisanales, le commerce d’import/export, le commerce local ainsi que de petites unités industrielles de transformation.
Il convient d’indiquer que sur l’ensemble des deux cérémonies, le cumul des prêts se chiffre à 615,6 millions de FCFA.
Le succès de ce financement auprès des femmes entrepreneures m’offre l’agréable occasion de saluer tous ceux grâce à qui ce projet a vu le jour et fait son chemin. Je pense à Monsieur l’Ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, à monsieur le Directeur général de la de la BACI, filiale du groupe Banque Centrale Populaire (BCP) du Maroc, notre partenaire, et à tous les hauts responsables du Groupe Banque Populaire pour l’exemplarité et le dynamisme de la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Maroc.

 

Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,

 

Dans le cadre du 2ème Plan National de Développement (PND 2016-2020), la vision du Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara, est de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020, adossé à un secteur privé dynamique lui-même assis sur des PME structurées et performantes.

 

Sous la conduite de monsieur le Premier Ministre, Chef de Gouvernement, monsieur Amadou Gon COULIBALY, mon Département ministériel met un point d’honneur à la mise en œuvre des programmes et projets nécessaires à la réalisation de cette vision.

 

La politique de promotion conduite en faveur des PME s’inscrit dans cette perspective et le projet porté par le partenariat avec la BACI constitue une des composantes stratégiques du pilier 1 de cette politique consacré à l’amélioration de l’accès des PME aux financements et aux marchés.

 

Il est notoirement entendu que la capacité des PME à relever les défis de la compétitivité est un puissant vecteur de développement économique.

 

Et que pour s’y faire, les PME doivent se développer dans un écosystème favorable caractérisé par un cadre institutionnel et un environnement sociopolitique incitatifs. Je puis vous assurer que le Gouvernement y travaille activement.
La mise en place et à l’opérationnalisation progressive de l’Agence CI-PME, la prise de décret formalisant les modalités d’acquisition et de perte du statut de l’entreprenant avec d’importants volets sur les avantages sociaux et fiscaux et les travaux en cours en vue de la mise en place d’un Fonds de garantie au soutien du financement des PME, constituent entre autres des avancées à considérer.

 

Cette dynamique sera renforcée pour renforcer et consolider davantage la performance des PME en 2018/2019.

 

A présent, je voudrais me tourner vers les récipiendaires de ce jour. Chères sœurs entrepreneures, je me félicite de l’aboutissement heureux de votre requête. Vous avez cru en vous et vous nous avez fiat confiance. Vous avez soumis vos projets et vous voilà aujourd’hui appelées à recevoir les chèques attendus. Votre rêve démarre son cheminement vers la réalité.

 

Que votre détermination et votre confiance alimentent l’espérance que l’argent que vous recevez ce jour contribuera à asseoir votre statut de femmes entrepreneures ! qu’il ouvrira la voie à de nombreuses autres femmes parce que vous en aurez fait bon usage et que vous rembourserez à temps.

 

Je vous félicite et compte sur vous pour qu’il en soit ainsi. Pour ma part, je voudrais vous assurer que mon Département prendra toutes les mesures pour vous faciliter l’accès au crédit.

 

Prenant en compte les doléances enregistrées ici et là, un Comité de pilotage est mis en place pour un meilleur suivi du projet, en liaison avec le Ministère en charge de la femme ; avec la BACI, les discussions sont en cours en vue de revoir à la baisse le nombre de pièces constitutives pour le dossier de demande de crédit.

 

La Direction Générale de l’Agence Côte d’Ivoire PME a mis en place un mécanisme d’accompagnement qui permet aux candidates aux prêts d’améliorer la qualité des plans d’affaires proposés. Dans ce cadre, des partenariats sont en cours de finalisation avec la CCI-CI, et la CGE-CI.

 

Par ailleurs, mes équipes préparent pour les semaines à venir le déploiement progressif de ce projet dans les principales capitales régionales de notre pays.

 

Ces efforts seront poursuivis.
C’est le lieu de saluer la distinguée présence de madame la Ministre chargée de la Femme et de madame le Directeur de cabinet de madame la Première Dame. Chères sœurs, merci pour votre soutien constant.
Mesdames et Messieurs,
Je vous renouvelant à tous mes chaleureuses salutations et vous remercie de votre aimable écoute.