3ième édition de la Foire commerciale intra-africaine : le Ministre Souleymane Diarrassouba procède au lancement du Roadshow IATF 2023

3ième édition de la Foire commerciale intra-africaine : le Ministre Souleymane Diarrassouba procède au lancement du Roadshow IATF 2023

Loading

Dans le cadre de la 3ième édition de la Foire commerciale intra-africaine qui se tiendra à Abidjan du 21 au 27 novembre prochain, le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME a procédé au lancement officiel du Roadshow IATF 2023, le jeudi 23 février 2023 à Abidjan. Le thème choisi pour cette tournée s’articule autour de : ‘’Promouvoir le commerce et les flux d’investissements entre la Côte d’Ivoire et l’Afrique dans le cadre de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine’’.

 

L’IATF est le rendez-vous d’affaires le plus important du continent africain. Le rendez-vous d’Abidjan va enregistrer la participation de 1600 exposants, 75 pays, 35 000 visiteurs et la signature de 43 milliards de dollars US de contrats commerciaux et d’investissements.

 

A cet effet, le Ministre Souleymane Diarrassouba a invité les entreprises du secteur privé, particulièrement les PME, les faîtières, les opérateurs et exposants ivoiriens, de l’Afrique et des autres continents à être présents à Abidjan du 21 au 27 novembre 2023, et à prendre leur place dans cette plateforme continentale, pour une plus grande vivacité du commerce intracontinental.

 

Rappelant que la Foire commerciale intra-africaine (IATF) vise à promouvoir la ZLECAf, il a mentionné qu’elle représente une initiative pour valoriser tout le potentiel socio-économique de l’Afrique, accélérer les investissements sur le continent et offrir aux Africains des opportunités à partir de ce marché commun.

 

A juste titre, monsieur le Ministre a noté que la mise en œuvre de la ZLECAf permettra à la Côte d’Ivoire d’atténuer plusieurs contraintes et obstacles qui entravent les échanges commerciaux intra-africains et d’encourager les entreprises à saisir les opportunités commerciales et d’investissements offertes par la ZLECAf. Dès lors, ce vaste marché continental apparaît comme un véritable levier pour stimuler le commerce des biens et services, ainsi que les investissements directs étrangers.

 

Pour le Ministre Souleymane Diarrassouba en effet, l’élargissement de l’accès aux marchés permettra aux pays africains de travailler davantage à surmonter des obstacles majeurs, notamment la faible complémentarité du commerce régional et la faible mobilisation des flux d’investissements, en vue de tirer parti des avantages qu’offre la ZLECAf.

 

« La Côte d’Ivoire, pour sa part, sous le leadership de Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République, met en œuvre depuis 2011 des réformes institutionnelles, économiques et sociales en vue d’améliorer le climat des affaires, conformément à sa vision ”La Côte d’Ivoire Solidaire” exprimée dans les différents Plans Nationaux de Développement (PND), à savoir transformer structurellement l’économie ivoirienne, avec une plus grande intégration de la Côte d’Ivoire dans les chaînes de valeur régionales et mondiales », a-t-il soutenu.