Categories
Activités du ministre Actualités

Ajustement tarifaire de l’électricité : le Ministre Souleymane Diarrassouba échange avec les faîtières de commerçants

Dans le cadre de la série de réunions de travail consécutives à l’ajustement de 15% des tarifs de l’électricité, le Ministre du Commerce, de l’industrie et de la Promotion des PME a échangé avec les acteurs du secteur du commerce, le jeudi 15 juin 2023, à son cabinet au Plateau. Il s’agit de la FENACCI, de l’UNICOVI, COCOVICO, l’UCCI, FIPAC-CI et du GIPAC.   « Le réajustement de 15% des tarifs de l’électricité décidé par le Gouvernement a pour objectif d’assurer l’équilibre du secteur de l’électricité et d’assurer un approvisionnement pérenne de l’énergie aux ménages et au secteur privé », a d’emblée indiqué Dr. Souleymane Diarrassouba, avant d’ajouter que la décision actuelle qui est de dernier ressort permet aux opérateurs économiques de poursuivre leurs activités sans discontinuer et d’avoir une énergie de qualité.   C’est pourquoi, Monsieur le Ministre a invité les responsables des faîtières du commerce à accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre de cette décision par la sensibilisation de leurs adhérents et surtout à faire éviter toute panique au niveau des consommateurs.   Poursuivant, il a rappelé que de l’ensemble des études réalisées, cet ajustement a un impact limité sur les produits manufacturés et aucun impact direct sur les produits vivriers, notamment le riz importé, la viande, la banane, le manioc, l’igname, la tomate et l’oignon.   « C’’est donc après l’étude de plusieurs scénarios que cette décision a été prise avec l’objectif de préserver les activités commerciales et de protéger le pouvoir d’achat des consommateurs. La sérénité doit être de mise afin d’éviter toute panique des consommateurs susceptibles de favoriser la spéculation et les pénuries artificielles », a émis le Ministre Souleymane Diarrassouba. Il a également rappelé les textes qui régissent la concurrence et la fixation des prix et marges des produits de grande consommation.   Pour leur part, les acteurs des faîtières du commerce, notamment le président de la FENACCI, Farikou Soumahoro et les autres présidents d’´organisations professionnelles de commerçants, ont pris acte de la décision du Gouvernement et se sont engagés à faciliter sa mise en œuvre avec les éléments de langage adaptés pour sensibiliser leurs membres.   Ils se sont félicités de la mise en place d’un cadre de concertation, afin de trouver des solutions aux préoccupations sectorielles et du dialogue permanent entre les commerçants et leur ministère de tutelle sur les sujets d’intérêts communs.
Categories
Actualités

Campagne de répression contre les boissons alcooliques en sachet : le Ministère en charge du Commerce saisit 839 cartons à Anono

  Dans le cadre de la mission de répression contre les boissons alcooliques en sachet plastique et berlingot, la Direction de la métrologie, de la répression des fraude et du contrôle de la qualité du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME a procédé à la saisie de 839 cartons de boissons alcooliques en sachet plastique, le vendredi 2 juin 2023, dans le village d’Anono à Abidjan.   Cette énorme quantité de produits prohibés estimée à environ 14 millions Fcfa a été découverte dans un entrepôt dissimulé à l’intérieur d’un bâtiment en construction. Sur les lieux, le Sous-directeur de la répression des fraudes, Kponé Zimo Bérenger, et ses hommes ont procédé avec la plus grande rigueur, à l’enlèvement de ces boissons alcooliques dont le nombre est évalué en termes de sachets, à plus de 150 000.   Selon M. Kponé, les cartons saisis seront détruits au cours des prochains jours et les fraudeurs sanctionnés conformément à la loi qui prévoit en la matière, 15 jours à 6 mois de peine privative de liberté et 100 000 à 50 millions Fcfa d’amende en fonction de la gravité des faits.   « La lutte contre la fraude continue avec notamment plusieurs saisies qui ont déjà été effectuées, aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays. Toutes ces actions de répression de fraude concourent à retirer les boissons prohibées du pays, conformément à la mission assignée par le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba », a-t-il indiqué.   Faut-il le rappeler, la campagne de répression contre les boissons alcooliques en sachet plastique et berlingot a débuté le 24 mai 2023. Elle se poursuit et prendra fin le 09 juin 2023.
Categories
Activités du ministre Actualités

Marché ivoirien de l’Artisanat : le Ministre Souleymane Diarrassouba procède au lancement de la 5ième édition du MIVA

  Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME a procédé au lancement de la 5ième édition du Marché ivoirien de l’Artisanat (MIVA), le jeudi 1er juin 2023 dans la commune de Port-Bouët.   A cette occasion, Dr. Souleymane Diarrassouba a souligné l’importance du secteur de l’Artisanat et a noté que cette édition du MIVA qui se tiendra du 7 au 11 novembre prochain constitue une belle vitrine pour les produits artisanaux.   « Elle vise également à célébrer le génie créateur des lauréats ivoiriens et d’ailleurs, à travers des expositions de produits artisanaux, des partages d’expériences et des réflexions sur l’avenir de ce secteur et contribue à renforcer les liens économiques et diplomatiques entre la Côte d’Ivoire et les autres pays participants », a-t-il fait remarquer. Puis, de noter que le MIVA offre l’occasion de découvrir de nouveaux savoir-faire et de nouvelles cultures.   Poursuivant, Monsieur le Ministre a rappelé que le secteur de l’Artisanat comprend 8 branches d’activités, 40 corps de métiers et 245 métiers couvrant les domaines de l’extraction, de la production, de la transformation et des prestations de services. « L’Artisanat représente une source importante de richesse et regorge d’un potentiel énorme en termes de bassins d’emplois et d’opportunités pour les jeunes et les femmes », a-t-il ajouté.   Pour lui, en effet, ce secteur est un catalyseur de la transformation structurelle de l’économie nationale en vue de hisser la Côte d’Ivoire au rang des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure à l’horizon 2030, conformément à la vision de SEM. Alassane Ouattara, Président de la République.   Rassurant les acteurs de l’Artisanat, le Ministre Souleymane Diarrassouba a évoqué le renforcement de l’écosystème entrepreneurial avec le GUDE PME, pour faciliter l’accompagnement et le financement des artisans et des PME. Il s’est également félicité du renouvellement dans la paix des instances de gouvernance de la Chambre nationale des métiers de Côte d’Ivoire.   La 5ième édition du MIVA escompte la participation de 600 exposants, 100 000 visiteurs et au moins 15 pays. Il a invité les opérateurs économiques et le corps diplomatique à promouvoir partout le MIVA, afin d’en faire un grand rendez-vous de l’Artisanat africain.
Categories
Activités du ministre Actualités

‘’Focus PND’’ de la CGECI : le Ministre Souleymane Diarrassouba présente les réformes et projets prioritaires de son Département ministériel dans le cadre du PND 2021-2025

 

Invité de la tribune de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) dénommée ‘’Focus PND’’, le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME a présenté les réformes et projets prioritaires de son Département ministériel, le jeudi 25 mai 2023, à la Maison de l’entreprise au Plateau.

 

Tour à tour, Dr. Souleymane Diarrassouba a levé le coin du voile sur les réformes et projets initiés pour développer les secteurs du Commerce, de l’Industrie, de la Promotion des PME et de l’Artisanat et a échangé sur les opportunités qu’offre le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME.

 

Il a décliné toutes les réformes et projets d’investissement avec leur coût estimatif dans les secteurs du Commerce (intérieur et extérieur), de l’Industrie, de l’Artisanat et des PME pour lesquels des financements sont recherchés. Puis, de souligner que ces différents secteurs constituent un réservoir d’opportunités pour le secteur privé.

 

A cet effet, il a rappelé l’importance du secteur privé dans l’accélération de la transformation économique, avec une contribution moyenne d’environ 4,7 points à la croissance sur la période 2016-2022.

 

Il n’a pas manqué de soutenir l’important rôle joué par le Commerce, l’Industrie, les PME et l’Artisanat qui constituent des secteurs modernes, dynamiques, compétitifs, créateurs d’emplois et de richesses au service du développement socio-économique durable de la Côte d’Ivoire.

 

« Les actions du Ministère s’inscrivent dans deux piliers du PND qui en comptent 5, à savoir le Pilier 1 qui a trait à la transformation structurelle de l’économie par l’industrialisation et le développement de grappes et le Pilier 3 qui porte sur le développement du secteur privé et de l’investissement », a-t-il indiqué, avant de rappeler que les efforts du Gouvernement et la contribution du secteur privé ont permis d’enregistrer des résultats importants.

 

En effet, ces efforts ont favorisé l’augmentation de la part de la valeur ajoutée du secteur secondaire, passant de 20,1% en 2015 à 22% en 2022, avec une part de l’industrie manufacturière dans le PIB estimée à 10,9% en 2022 et une projection à 15% en 2025.

 

Pendant ce temps, le volume des investissements agréés est estimé à 26,4% en 2022 pour un objectif de 27% en 2025 et 23 940 entreprises ont été créées en 2022. Le Ministre Souleymane Diarrassouba a salué le dynamisme des personnes morales ivoiriennes en matière d’investissement avec un taux de 49,3% en 2022.

 

Faut-il le noter, le financement du PND 2021-2025 s’élève à 59 000 milliards Fcfa, avec une contribution attendue du secteur privé de 74%, soit 43 660 milliards Fcfa et du secteur public à concurrence de 26%, soit 15 340 milliards Fcfa. Focus PND est une initiative de la CGECI qui offre la possibilité aux membres du Gouvernement de présenter les opportunités d’investissement du PND  de leurs départements respectifs au secteur privé.

Categories
Actualités

Ministère en charge du Commerce : le Conseil d’Administration du Guichet unique du Commerce extérieur de Côte d’Ivoire (GUCE CI) installé

  Au nom du Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME qu’il représentait, son Directeur de Cabinet, Loesse Jacques Esso, a procédé à l’installation du Conseil d’Administration du Guichet unique du Commerce extérieur de Côte d’Ivoire (GUCE CI), le mardi 23 mai 2023 au Plateau.   Ils étaient tous présents pour cette cérémonie d’installation marquant le début de leur mission en tant qu’administrateurs du tout nouveau Conseil d’Administration de la société d’Etat GUCE CI. Issus, pour la plupart, de la défunte société anonyme, Guichet Unique du Commerce Extérieur de Côte d’Ivoire S.A (GUCE CI S.A.), ils ont été investis officiellement par le Directeur de cabinet.   Se réjouissant de la diversité et de la qualité des acteurs représentés à ce Conseil d’Administration, monsieur le Directeur de Cabinet a invité les administrateurs à une participation franche, active et productive aux différentes activités dudit Conseil.   « Votre rôle au sein du Conseil d’Administration est primordial. En effet, par vos orientations, vous devez contribuer à la création d’emplois et de richesse et au développement des secteurs porteurs de croissance et de l’économie ivoirienne. Vous devez veiller à la mise en œuvre effective des missions du GUCE CI et contrôler ses opérations conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur », a-t-il recommandé.   Poursuivant, le Directeur de Cabinet Loesse Jacques Esso a fait un bref rappel historique de la société aux membres du Conseil d’Administration du GUCE CI et a remercié le Ministre chargé du Commerce, Dr Souleymane DIARRASSOUBA, pour son leadership et son engagement dans la mise en œuvre effective de cette réforme visant la dématérialisation des procédures en matière de commerce extérieur.   Puis, il a ouvert les candidatures pour l’élection du Président du Conseil d’Administration, le deuxième point à l’ordre du jour. Les administrateurs de GUCE CI ont porté leur choix sur la personne d’Issouf Fadika, administrateur au titre de la Présidence de la République, seul candidat déclaré pour l’élection à ce poste et ancien PCA de GUCE CI S.A.   M. Fadika a alors traduit sa gratitude aux membres du Conseil et a promis de se mettre à la tâche sans relâche pour relever les défis. Puis, il a été invité par le représentant du Ministre Souleymane Diarrassouba à diriger son tout premier Conseil d’Administration avec pour mission, la nomination du Directeur Général et de son Adjoint. Ce qui a été fait en présence de l’Administrateur indépendant, désigné par le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Diaby Aboubacar.   Ainsi, sur proposition du PCA, les membres du Conseil ont nommé au poste de Directeur Général M. Kignaman-Soro Kitifolo Tenhan et M. Cissé Inza comme Directeur Général Adjoint du GUCE CI.   Née de l’ancienne structure GUCE CI S.A, le Guichet Unique du Commerce Extérieur de Côte d’Ivoire aura pour missions de contribuer à la création d’emplois et de richesses et au développement des secteurs porteurs de croissance et de l’économie ivoirienne.