Categories
Agenda

Communiqué relatif à l’édition 2024 du prix national d’excellence (PNE)

Categories
Activités du ministre Actualités

Modernisation du secteur du Commerce : le Ministre Souleymane Diarrassouba préside l’Assemblée Générale constitutive de la Mutuelle des commerçants de Côte d’Ivoire (MUCCI)

L’Assemblée Générale constitutive de la Mutuelle des commerçants de Côte d’Ivoire (MUCCI) s’est ouverte, le samedi 11 mai 2024, au Palais de la Culture de Treichville, sous la présidence du Ministre du Commerce et de l’Industrie. Cette cérémonie a enregistré la présence des représentants de nombreuses organisations professionnelles de commerçants, des représentants de ministères, de la Directrice Générale de l’Agence ivoirienne de la régulation de la mutualité sociale et de plusieurs partenaires.

 

Dr. Souleymane Diarrassouba a saisi cette tribune pour situer les acteurs du commerce sur la dynamique économique que la Côte d’Ivoire enregistre depuis 2012. Cette performance de l’économie ivoirienne est portée par le secteur industriel (24,5% du PIB) dont le rythme de croissance est estimé à 10% et par le secteur du commerce (15% du PIB) avec un taux de croissance de 9%. « Le secteur du commerce va réaliser une valeur ajoutée de 7 859 milliards de FCFA en 2024 », a-t-il d’emblée situé.

 

La dynamique du secteur du commerce, au cours de ces dernières années est le résultat de la mise en œuvre de plusieurs réformes, la construction d’infrastructures modernes et la prise d’initiatives, en vue d’améliorer la compétitivité de l’économie ivoirienne.

 

En l’occurrence, au titre des infrastructures commerciales, la construction du Parc des expositions d’Abidjan ; la promotion du commerce électronique, le lancement de la nouvelle carte de commerçant Visa ; la poursuite de la modernisation du Marché de gros de Bouaké ; les travaux de construction de 40 marchés de proximité ; la construction en cours du marché central de Bouake et du Gand marché de demi-gros de Yopougon ; les travaux préparatoires pour la construction des marchés de gros d’Abidjan, Daloa et Abengourou avec ses centres de groupage.

 

Pour le Ministre du Commerce et de l’Industrie, la mise en œuvre de la Mutuelle des commerçants de Côte d’Ivoire s’inscrit parfaitement dans la vision du Chef de l’Etat de partager les fruits de la croissance, à travers l’opérationnalisation du programme « Côte d’Ivoire solidaire » qui place la solidarité au cœur de l’action gouvernementale.

 

« Sous la conduite de Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République, nous avons entrepris d’accompagner la création d’une Mutuelle des Commerçants pour adresser les questions de santé, de retraite et de couverture des risques incendies et inondations que peuvent rencontrer les commerçants dans l’exercice de leur métier », a soutenu le Ministre Souleymane Diarrassouba.

 

En effet, la mise en place de la MUCCI qui contribuera à adresser des problématiques sociales et sociétales des commerçants est désormais une réalité. Il les invités à s’approprier la MUCCI, ce puissant outil de solidarité et à en assurer la pérennité en respectant toutes les règles de bonne gouvernance, afin que par ses performances elle devienne la plus grande mutuelle de Côte d’Ivoire au cours des prochaines années.

 

Quant à l’Inspecteur général du Ministère de l’Emploi et de la Protection sociale, il a, au nom du Ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Maître Adama Kamara, félicité le Ministre Souleymane Diarrassouba pour cette heureuse initiative dans un domaine aussi insaisissable que celui du commerce qui évolue majoritairement dans l’informel. Ce qui, selon lui, constitue, une première en Afrique de l’Ouest.

 

Notons que l’Assemblée Générale constitutive s’est achevée par l’élection de la liste conduite par Farikou Soumahoro à la tête de la MUCCI, avec 98,24% des suffrages exprimés. Dans la foulée, celui-ci a été élu président du Conseil d’administration de la Mutuelle des commerçants de Côte d’Ivoire avec 100% des voix. L’expert-comptable Drissa Koné, est coordonnateur du comité de contrôle de la MUCCI. Le nombre de commerçants est estimé à au moins 3 millions de personnes en Côte d’Ivoire.

Categories
Actualités

Renforcement des capacités : 80 agents du Ministère en charge du Commerce reçoivent leur certificat en Coopération économique et commerciale sino-ivoirienne et en Rédaction administrative

Au nom du Ministre du Commerce et de l’Industrie, son Directeur de Cabinet, Loesse Jacques Esso, a présidé la cérémonie officielle de remise des certificats de fin formation à 80 agents de son Département ministériel, le mardi 7 mai 2024, au Plateau. Il s’agit de 30 agents qui ont participé à un séminaire sur la Coopération économique et Commerciale sino-ivoirienne, ainsi que de 50 agents en Rédaction administrative.

 

« Je tiens tout d’abord à féliciter chaleureusement les agents qui ont participé à ces formations. Votre engagement et votre détermination à acquérir de nouvelles compétences sont la preuve de votre professionnalisme et de votre volonté de contribuer au développement de notre département ministériel », a déclaré le président de la Commission ministérielle de formation.

Puis, de souligner l’intérêt de ces différentes formations pour le Ministère du Commerce et de l’Industrie, eu égard à l’importance de ce Département ministériel dans la mise en œuvre du Plan national de développement (PND 2021-2025), notamment en son pilier I.

Renouvelant les remerciements du Ministre Souleymane Diarrassouba aux différents partenaires dont l’Université internationale de Business et d’Economie et le Ministère des Affaires étrangères de la République Populaire de Chine, qui ont rendu possible ces formations, le Directeur de Cabinet a encouragé les agents à mettre en pratique les connaissances acquises lors des formations et à continuer de se former tout au long de leur carrière.

 

Pour sa part, le Directeur des Affaires Juridiques et du Contentieux, Kouaho Nouho Ouattara, Directeur des Ressources Humaines par intérim, s’est félicité de l’opportunité de ces deux formations qui contribuent à renforcer les capacités du personnel du Ministère du Commerce et de l’Industrie. Ce, pour répondre efficacement aux défis de l’opérationnalisation du PND 2021-2025.

Quant aux récipiendaires, ils ont renouvelé leur gratitude au Ministre Souleymane Diarrassouba pour les différentes opportunités, ainsi qu’au Directeur de Cabinet et président de la Commission ministérielle de formation pour son implication personnelle dans la mise en œuvre de ce projet en vue du renforcement des capacités des agents. Ils ont fait la promesse de mettre en pratique les différentes formations acquises, dans le cadre de leur mission.

Categories
Activités du ministre Actualités

Coopération Côte d’Ivoire-Egypte : le Ministre Souleymane Diarrassouba préside la cérémonie d’ouverture du Forum économique du Club Afrique développement

Le Forum économique du Club Afrique Développement du Groupe Attijariwafa Bank s’est ouvert, le lundi 29 avril 2024, à l’aéro-cité de Port-Bouët, sous la présidence du Ministre du Commerce et de l’Industrie, en présence du Vice-Ministre du Commerce et de l’Industrie de la République Arabe d’Egypte, autour de la thématique ‘’Un pont d’affaires entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte’’.

Dr. Souleymane Diarrassouba a saisi cette tribune pour rappeler l’excellence des rapports des relations diplomatique et économique entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte. A la clef, des niveaux d’échanges commerciaux estimés à 175,8 milliards Fcfa (287 millions de dollars US) en 2023. La valeur globale des exportations ivoiriennes vers l’Egypte représente 37,8 milliards Fcfa, soit 62 millions de dollars US et les importations de la Côte d’Ivoire d’origine égyptienne sont estimées à 138 milliards de FCFA (225 millions de dollars US), en 2023.

 

Il a également salué la présence d’entreprises égyptiennes en Côte d’Ivoire dans les secteurs de BTP, de l’énergie, du commerce et des services et a encouragé les hommes d’affaires ivoiriens à faire plus de commerce d’affaires en direction de l’Egypte qui offre un marché de plus de 110 millions de consommateurs.

 

« L’organisation de cette mission multisectorielle à Abidjan est, pour nous, un signal fort et l’expression manifeste de votre volonté à faire de la Côte d’Ivoire un partenaire privilégié, à aller plus loin dans le renforcement des relations économiques et commerciales entre nos deux pays », a-t-il salué.

 

Puis, se satisfaisant de la tenue de ce forum initié par le Club Afrique Développement du Groupe Attijariwafa Bank, qui œuvre positivement en faveur du rapprochement entre le monde des entreprises de nos deux pays, le Ministre du Commerce et de l’Industrie a salué les efforts des Ambassadeurs de Côte d’Ivoire et d’Egypte.

Monsieur le Ministre a surtout salué Mohamed ElKettani, PDG de Attijari Group, pour cette belle initiative qui renforce l’intégration continentale à travers la Zone de Libre-échange continentale africaine (ZLECAf), et qui ouvre des perspectives pour la création d’entreprises ivoiro-egypto-marocaines, pour l’éclosion de grands champions africains par la promotion du commerce et des investissements.

 

Faut-il le rappeler, le Club Afrique Développement offre une occasion de rencontre et de réflexion dédiée à la communauté des affaires engagée en Afrique, ainsi que des opportunités de rencontre d’affaires à des entrepreneurs et des investisseurs ivoiriens et égyptiens en leur permettant d’établir des partenariats.

A juste titre, le Ministre Souleymane Diarrassouba a présenté l’embellie de l’économie ivoirienne et a invité les acteurs du secteur privé égyptien à saisir les opportunités qu’offre la Côte d’Ivoire en y investissant dans tous les secteurs (agro-industrie, agriculture, immobilier, tourisme, service …).

Categories
Activités du ministre Actualités

Promotion des PME : Remise officielle au Ministre Souleymane Diarrassouba du Document portant Stratégie nationale de développement de l’entrepreneuriat et de l’innovation (SNDEI) 2024-2028

Le Ministre du Commerce et de l’Industrie a officiellement réceptionné le Document projet de la Stratégie nationale de développement de l’entrepreneuriat et de l’innovation (SNDEI) 2024-2028. La cérémonie officielle de remise s’est tenue, le mardi 30 avril 2024 au Plateau.

Face aux acteurs qui ont contribué à l’élaboration de cette stratégie, dont la Direction générale de la promotion des PME et de l’Artisanat (DGPPMEA), la Banque Mondiale et le cabinet ESpartners, Dr. Souleymane Diarrassouba a soutenu que cette stratégie a pour objet d’inscrire dans l’ADN de ses concitoyens l’envie d’entreprendre et de développer son génie créateur.

 

« L’Etat a un rôle à jouer, notamment celui de tracer le cadre pour favoriser et accompagner l’éclosion des talents. En ce sens, cette stratégie dont l’essence vient de nous être présentée par le cabinet ESpartners est plus que pertinente et devrait mobiliser tous les acteurs de l’écosystème tant privé que public ainsi que les partenaires au développement », a-t-il noté.

 

Puis, de rappeler l’importante contribution au développement de l’entrepreneuriat et de l’innovation à travers ce dispositif qui met l’accent sur la promotion de l’entrepreneuriat national, l’orientation des investissements vers des secteurs à valeur ajoutée élevée et à forte employabilité et l’accompagnement des activités économiques à fort contenu technologique et préservant l’environnement.

 

Cette stratégie envisage, en effet, de relever cinq défis majeurs portant sur le système éducatif ; les infrastructures de soutien à l’entrepreneuriat et à l’innovation ; le cadre institutionnel d’appui à l’entrepreneuriat et à l’innovation ; le financement des entrepreneurs et les compétences pour innover. Ce, à travers seize programmes structurants, dont la mise en œuvre nécessite un budget estimé à 61,64 milliards Fcfa.

 

Le Ministre du Commerce et de l’Industrie a également rappelé toutes les réformes entreprises par l’Etat dans le sens de la promotion des PME. Il s’agit entre autres de la loi du 14 mars 2014, portant Orientation de la Politique Nationale de Promotion des PME, de la startup act, du FONSTI, de la création du GUDE avec ses filiales CI PME et SGPME, PEPITE.

 

Cet écosystème permet aux différents acteurs de trouver des solutions concrètes de l’accompagnement jusqu’au financement des projets et d’entrevoir les perspectives de création de 8 millions d’emplois, de doublement du revenu par tête d’habitant à 3 500 dollars US à l’horizon 2030.

 

Faut-il le rappeler, la cérémonie de remise du Document projet de la Stratégie nationale de développement de l’entrepreneuriat et de l’innovation fait suite à l’atelier de validation dudit document tenu du 7 au 9 décembre 2023 à Grand-Bassam.