Financement de l’industrie : le Ministre Souleymane Diarrassouba ouvre l’atelier de validation des rapports de l’étude de faisabilité du Fonds de développement industriel de Côte d’Ivoire

Financement de l’industrie : le Ministre Souleymane Diarrassouba ouvre l’atelier de validation des rapports de l’étude de faisabilité du Fonds de développement industriel de Côte d’Ivoire

Loading

Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME a procédé à l’ouverture de l’atelier de validation des rapports finaux de l’étude de faisabilité du fonds dédié au développement industriel en Côte d’Ivoire. Une occasion pour lui de noter que ce mécanisme financier contribuera à trouver une solution aux difficultés liées au financement des entreprises.

 

« La création de ce fonds vise à prendre en charge la problématique du financement de l’industrialisation en Côte d’Ivoire en apportant une solution viable à l’insuffisance de ressources allouées au développement des entreprises industrielles ivoiriennes », a déclaré le docteur Souleymane Diarrassouba.

 

Regrettant que l’accès au financement des entreprises en Côte d’Ivoire apparaît comme une contrainte majeure pour 61% d’entre elles contre une moyenne de 39% en Afrique Sub-Saharienne, il a mentionné que ce fonds permettra au tissu industriel de se consolider, de se moderniser et de développer sa capacité de substitution des produits importés. En ligne de mire, le développement économique inclusif et la création de nombreux emplois. Les 3 rapports portent sur le diagnostic portant état des lieux du financement industriel, le benchmarking avec les meilleures pratiques dans 5 pays et la structuration du fonds définissant son cadre légal et les instruments de financement.

 

A cet effet, a poursuivi Monsieur le Ministre, le Fonds de développement industriel s’occupera principalement d’apporter des garanties aux institutions financières, de soutenir les entreprises industrielles pour leur besoin de financement par des prises de participation et des prêts directs, et de leur apporter une assistance technique. « Le présent atelier vise à recueillir la contribution et l’adhésion de toutes les parties prenantes pour la bonne structuration de ce fonds », a-t-il ajouté.

 

Dans le cadre de la création de ce fonds, le Ministre Souleymane Diarrassouba a rappelé qu’il a été procédé au recrutement du groupement de cabinets DALBERG et FIRST CAPITAL, conformément aux procédures concurrentielles d’appel d’offre, en vue de mener une étude de faisabilité pour la création dudit fonds.

 

Notons que le projet est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD), à travers le Projet d’Amélioration des Services aux Industries en Côte d’Ivoire (PASI-CI) dont le lancement a été effectué le 11 mai 2021.