Lutte contre la vie chère : la BCR du Ministère en charge du Commerce procède à la saisie de plusieurs kilogrammes de viande à Cocod

Lutte contre la vie chère : la BCR du Ministère en charge du Commerce procède à la saisie de plusieurs kilogrammes de viande à Cocod

Loading

Faisant suite à de nombreuses plaintes des consommateurs sur le non-respect des prix plafonnés du kilogramme de viande de bœuf, la Brigade de contrôle rapide (BCR) du Ministère du Commerce et de l’industrie a fait une descente inopinée dans divers marchés de la commune de Cocody, le jeudi 6 juin 2024.

 

La mission de la BCR était successivement conduite dans les marchés de COCOVICO à Angré et de Palmeraie, afin de constater la fiabilité des différentes plaintes. Ce sont au total plus de 310 kilogrammes de viande de bœuf qui ont été saisis à l’issue des contrôles.

 

« Nous avons saisi la viande et nous avons remis des convocations et des PV aux bouchers, auxquels ils devront répondre. Ils feront aussi face des amendes qu’ils devront régler. Lorsqu’un boucher constate qu’il y’a un changement au niveau des prix à l’abattoir, il devra appeler le 1343 ou se rendre au plateau à l’immeuble Industrie pour le signaler », a déclaré l’Inspectrice Diabaté Hassan.

 

En effet, a poursuivi Mme l’Inspectrice, le boucher ne doit pas prendre sur lui la décision d’augmenter le prix du kilogramme de viande de bœuf sous le prétexte que le prix à l’abattoir aurait augmenté. Le faisant, il s’expose à des sanctions, d’autant plus qu’il a été convenu entre le Gouvernement, à travers le Ministre en charge du Commerce, et les grossistes de la viande de bœufs, d’un prix plafonné. Ainsi, le kilogramme de viande sans os est de 3000 Fcfa et le kilogramme de viande avec os est de 2800 Fcfa