Lutte contre les fraudes : le Ministère en charge du Commerce procède à la saisie d’une soixantaine de bouteilles de gaz butane

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie a procédé, le mardi 23 janvier 2024, à une saisie de bouteilles de gaz butane dans une résidence inachevée, située à la Riviera Golf, non loin de l’ambassade des États-Unis. L’opération a été menée par le Sous-Directeur de la Répression des fraudes du Ministère du Commerce et de l’Industrie, Vazoumana Koné et ses hommes.

« Suite à un appel anonyme et des plaintes émanant des riverains, notre hiérarchie a été contactée afin d’infirmer ou de confirmer l’information d’une pratique illégale de transvasement de gaz butane dans cette résidence. Et comme vous pouvez le constater, il s’agit bel et bien de cette activité illicite de transvasement de gaz » a relevé, le Sous-Directeur. Et d’ajouter que l’auteur de la fraude a été pris sur les faits, en train de transvaser du gaz butane, des bouteilles B6 et B12.

« Nous avons une soixantaine de bouteilles répertoriées ici. Mais c’est un système d’araignée. S’il y a un centre de transvasement, c’est qu’il y a aussi, un lieu où ces bouteilles sont écoulées », a conclu, M. Koné. Pour lui, en effet, la quantité la plus importante de bouteilles de gaz de cette fraude pourrait se trouver dans ce lieu.

Après la saisie, les services de Répression des fraudes du ministère ont aussitôt procédé à l’enlèvement des bouteilles de gaz, estimée à 779 000fcfa. « Nous sommes dans un quartier résidentiel. Ce genre d’activité constitue un danger pour les riverains. Imaginez un départ de feu ou d’explosion. On aura à déplorer des brûlés et de nombreux cas de décès. Ce qui n’est pas bon », a averti le Sous-Directeur de la répression des fraudes, avant d’indiquer que l’auteur des faits encourt une peine de prison, une amende et la mise sous scellé conformément à la loi de la résidence qui a servi au délit.

Au nom du Ministre Souleymane Diarrassouba, il a encouragé la population à toujours saisir les services du Ministère du Commerce et de l’Industrie ainsi que tous les services compétents de l’Administration ivoirienne pour dénoncer les cas de fraude. Il a aussi mis en garde tous ceux qui se livrent à ce genre de pratiques illégales, les invitant à marcher selon la loi.