Respect des prix plafonnés : le Ministère en charge du Commerce intensifie les missions de contrôle dans le District d’Abidjan

Respect des prix plafonnés : le Ministère en charge du Commerce intensifie les missions de contrôle dans le District d’Abidjan

Loading

Le Ministère du commerce de l’Industrie et de la Promotion des PME a initié, le mardi 12 septembre 2023, une série de missions de contrôle du prix du riz et des autres denrées de grande consommation dans le District d’Abidjan. Celle-ci a débuté dans les communes de Yopougon et de Treichville, suite à des alertes des populations à travers le 1343, numéro vert du Ministère.

 

La première alerte a conduit le commandant adjoint de la Brigade de contrôle rapide (BCR) Kponé Zimo Béranger, et ses hommes dans une boutique à Yopougon Gesco où des infractions ont été constatées sur les prix du riz, du sucre et de la tomate pâte.  Dans cette boutique, en effet, le sac de riz de 22.5 kilogrammes est vendu à 15 000 Fcfa au lieu de 13 150 Fcfa, le prix plafonné. Le sucre roux de 1 kilogramme s’y négocie à 900 Fcfa, au lieu de 770 Fcfa et le paquet de sucre blanc carreau à 1200 Fcfa au lieu de 950 francs.

 

En plus de ces infractions, des rétentions de marchandises ont été observées au niveau de cette boutique et une mauvaise conservation des denrées en général, causant la détérioration des produits. En conséquence, un échantillon des produits épinglés a été saisis et le propriétaire de la boutique convoqué à répondre de ses actes devant la BCR.

 

« Ce sont des pratiques illicites que nous ne saurons tolérer, l’Etat de Côte d’Ivoire fait des efforts pour que le pouvoir d’achat des populations leur permette d’avoir accès à des produits de grande consommation. L’Etat a même abandonné la TVA sur certains produits de grande consommation. Nous ne pouvons donc pas comprendre que certains commerçants véreux puissent s’adonner à cette pratique au détriment du bien-être de nos populations. Nous ne pouvons pas accepter cela », a décrié M. Kponé Zimo, au terme de ce premier coup de filet à Yopougon Gesco. Il a aussi invité les populations à toujours dénoncer les prix au-delà du plafonnement et à ne pas céder à la panique.

 

Après Yopougon et sur la base d’une autre alerte, cap a été mis sur la commune de Treichville, afin de vérifier les différentes dénonciations reçues. Sur place en Zone 3, c’est un supermarché qui est épinglé. Le prix affiché du sac de riz de 22.5 kilogrammes est de 13 250 Fcfa au lieu de 13 150 Fcfa. Là encore, le commandant adjoint de la Brigade de contrôle rapide s’est voulu ferme et exigé du responsable, un affichage immédiat du prix plafonné.

 

Bien qu’un effort ait été constaté dans ce commerce au niveau de l’affichage des prix plafonnés des autres denrées, une convocation été tout de même adressée, pour répondre de la seule infraction observée.

 

Faut-il le signaler, cette mission de contrôle des prix des produits de grande consommation s’effectue sur la base du nouvel arrêté interministériel du 11 septembre 2023, portant plafonnement des prix de certains produits de grande consommation et se poursuivra sur plusieurs jours.